Grands Dessins

< Retour a la liste des oeuvres
1979 - 1990

Au début, Olivier Estoppey travaille presque exclusivement le dessin de grande taille au format de portes d’appartement de 210 x 90 cm. Ces panneaux de bois recouverts de papier à dessin marouflé sont entièrement noircis à la mine de plomb, puis gommés, lavés, grattés, poncés et enfin fixés, pour laisser apparaître le motif désiré. Dans les premières années, pas de figuration explicite, mais des formes relativement abstraites, des mouvements, des ondulations. La figure s’impose peu à peu, en même temps que la narration qui ne cessera de sous-tendre cette oeuvre prolifique. Les dessins racontent une histoire, un rêve, suggèrent des corps couchés, des montagnes, des animaux. Ils sont liés dès 1984 avec les volumes que la sculpture exprime : déjà des oies, des chevaux, des animaux et des loups.

Photos de l'oeuvre : 
Trio des masques, triptique, 1986. Mine de plomb sur papier marouflé, 210 x 270 cm.
L'enfant vient de naître, triptique, 1986. Mine de plomb sur papier marouflé, 210 x 270 cm.
Balzane une, cheval de lune, polyptyque, 1988. Mine de plomb sur papier marouflé, 210 x 450 cm.
Triptique, 1984. Mine de plomb sur papier marouflé, 210 x 270 cm.
Triptique, 1983. Mine de plomb sur papier marouflé, 210 x 270 cm.
Paysages, polyptyque, 1983. Mine de plomb sur papier marouflé, 210 x 450 cm.
Trois tours, 1980. Mine de plomb sur papier marouflé, 210 x 90 cm.
Soleil, 1980. Mine de plomb sur papier marouflé, 210 x 90 cm.
Porte, 1985. Mine de plomb sur papier marouflé, 210 x 90 cm.
Porte, 1983. Mine de plomb sur papier marouflé, 210 x 90 cm.
Porte, 1982. Mine de plomb sur papier marouflé, 210 x 90 cm.
Porte, 1981. Mine de plomb sur papier marouflé, 210 x 90 cm.
Porte, 1981. Mine de plomb sur papier marouflé, 210 x 90 cm.
Grands dessins, 2009,  </br><em>© Guillaume Estoppey</em>
Grands dessins, 2009,  </br><em>© Olivier Estoppey</em>
Grands dessins, 2009,  </br><em>© Olivier Estoppey</em>
Grands dessins, 2009,  </br><em>© Guillaume Estoppey</em>